ordinairement


ordinairement

ordinairement [ ɔrdinɛrmɑ̃ ] adv.
• 1381; de ordinaire
D'une manière ordinaire, habituelle. communément, couramment, généralement, habituellement. Il vient ordinairement le matin (cf. D'habitude, d'ordinaire). « Cette audace inattendue dans un homme ordinairement si craintif » (Rousseau).

ordinairement adverbe De façon habituelle, générale, courante : Ordinairement, il n'est pas aussi agressif.ordinairement (synonymes) adverbe De façon habituelle, générale, courante
Synonymes :
- communément
- généralement
Contraires :

ordinairement
adv. D'ordinaire, d'habitude.

⇒ORDINAIREMENT, adv.
A. —Selon l'ordre normal des choses ou, le plus souvent, étant donné les habitudes de la personne qui s'exprime. Synon. habituellement, à l'accoutumée; anton. exceptionnellement, occasionnellement. C'est ordinairement par derrière qu'on tue (HUGO, Légende, t.6, 1883, p.101). Il portait ordinairement un veston de gros drap marron boutonné jusqu'au cou (ARLAND, Ordre, 1929, p.36). V. décours ex. de Pourrat:
♦ Le spectateur détaché voit ordinairement dans le jeu d'échecs une combinaison de règles abstruses...
PAULHAN, Fleurs Tarbes, 1941, p.100.
En partic. [Avec un adv. modificateur de degré] Synon. de souvent; anton. rarement. Ces chasses, assez ordinairement abondantes, procuraient des rafraîchissemens en viande à nos équipages (Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.45). Leurs corps est divisé, le plus ordinairement, en cinq branches, qui portent les pieds (CUVIER, Anat. comp., t.1, 1805, p.469).
En tête d'énoncé. Elle est à la messe, et, ordinairement, elle y reste longtemps (DUMAS père, Intrigue et amour, 1847, I, 2, p.194).
En position d'incise. Les qualités et les défauts que les auteurs prêtaient à leurs jeunes héros semblaient, ordinairement, des accidents sans conséquence (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p.90).
B. —Rare. D'une manière conforme à la moyenne, à un niveau moyen. Synon. banalement; anton. extraordinairement, remarquablement. Quand saint Louis aime mieux être lépreux que de tomber en un seul péché mortel Je n'en retiens pas, dit Dieu, que saint Louis m'aime ordinairement (PÉGUY, Myst. Sts Innoc., 1912, p.84).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol et Hist. Début XIIIes. ordeinerement «en ordre» (Le Purgatoire de St Patrice des mss harléien 273 et fonds fr. 2198, ed. J.Vising, vers 640): 1381 ordinairement «d'une manière habituelle» (Ordonnance ds Archives adm. de la ville de Reims publ. par P.Varin, III, 513). Dér. de ordinaire; suff. -ment2. Fréq. abs. littér.: 1523. Fréq. rel littér.: XIXes.: a) 4659, b)2405; XXes.: 763, b) 795.

ordinairement [ɔʀdinɛʀmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1381; déb. XIIIe, ordeinerement « en ordre »; de ordinaire.
D'une manière ordinaire, habituelle. Accoutumée (à l'), communément, couramment, général (en), généralement, habituellement (→ Appliquer, cit. 21; bêtise, cit. 6; héros, cit. 6; inconvénient, cit. 7; indignation, cit. 1; mœurs, cit. 7). || Ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés… (→ Accointance, cit. 1, Montaigne). || Un homme ordinairement craintif (→ Étincelle, cit. 4).Le plus ordinairement : la plupart du temps.
0 Dans la première jeunesse on a ordinairement et trop d'espoir, et trop d'impétuosité pour juger de toutes les convenances du mariage.
É. de Senancour, De l'amour, p. 181.
CONTR. Exceptionnellement, occasionnellement, rarement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ordinairement — Ordinairement. adv. D ordinaire, pour l ordinaire. Cela arrive ordinairement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ordinairement — (or di nê re man) adv. À l ordinaire. •   Ordinairement ceux qui sont dans les emplois de la guerre croient que c est une prééminence de l épée de ne s assujétir à aucune loi, BOSSUET Gornay.. •   Il a toujours méprisé les vanteries ridicules… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ORDINAIREMENT — adv. Le plus souvent. Cela arrive ordinairement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ORDINAIREMENT — adv. D’une manière habituelle, le plus souvent. Il se lève ordinairement à sept heures du matin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ordinairement — Je vien ordinairement au Senat, Venio in Senatum frequens …   Thresor de la langue françoyse

  • ordinal — ordinairement …   Dictionnaire Breton-Français

  • mettre — METTRE. a. act. Poser, placer une chose dans un certain lieu. Mettre à part, l escart, à quartier. mettre bout à bout. mettre à couvert. mettre chaque chose en sa place. mettre les mains au costé. mettre la main sur la garde de son espée. mettre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BON — ONNE. adj. qui a pour comparatif Meilleur. Il se dit, tant au sens physique qu au sens moral, De ce qui a les qualités convenables à sa nature, à sa destination, à l emploi qu on en doit faire, au résultat qu on en veut obtenir, etc. Une bonne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DIRE — v. a. ( Je dis, tu dis, il dit ; nous disons, vous dites, ils disent. Je disais ; nous disions. Je dirai, tu diras, il dira ; nous dirons. Je dirais. Dis. Que je dise. Que je disse. Disant. ) Exprimer, énoncer, expliquer, faire entendre par la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • JOUR — s. m. Clarté, lumière que le soleil répand lorsqu il est sur l horizon, ou qu il en est proche. Le jour et la nuit. Avant le jour. Le jour va bientôt paraître. Le jour commence à poindre. Il commence à faire jour. À l aube du jour. Au point du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)